Exploitation d’une centrale d’enrobage à chaud par la société EHTP sur Saint-Jean-d’Illac.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
La production moyenne journalière prévue est de 700 tonnes, entre 7h00 et 22h00.
Un trafic supplémentaire pour les matières nécessaires à la fabrication de l'enrobé: 2 200 camions (22 rotations/jour) pour les granulats + 140 camions environ (7 camions/semaine) pour les liants hydrocarbonés + 15 camions (1 camion/semaine) pour le fioul lourd.
Des émissions atmosphériques induites par les activités de la centrale d’enrobage dont : poussières et rejets gazeux de type SOx, CO2, NOx liés à l’utilisation du fioul lourd pour la fabrication des enrobés.
Rejets en GES des groupes électrogènes et de la chaudière : 13,5 tonnes équivalent CO2/ jour de fonctionnement.
L’itinéraire des camions emportant les enrobés : accès à la RD 106 par le rond-point de la Poudrière, circulation sur la RD 106 vers l’Est en direction de Mérignac ou vers l’Ouest en direction de Saint-Jean-d’Illac.

Dans les faits :

  1. un projet d’installation d’un « Centrale Mobile d’enrobage à chaud au bitume de matériaux routiers » a été déposé et réclament un avis du Conseil Municipal et du public au titre des procédures environnementales du fait de l’impact évalué.
  2. une enquête ouverte au public a été lancée au coeur de l’été depuis le 10 juillet et se clôt le 7 août.
  3. l’avis du Conseil Municipal est donc demandé.
  4. en l’absence d’avis rendu, la Préfecture considère qu’il s’agit d’un avis positif.

Dans les actes :

Faute d’avoir préparé une délibération (il s’est écoulé trois Conseils Municipaux depuis le début de cette mandature, au cours desquels l’émission d’un avis aurait pu être présenté) ou de réunir un nouveau Conseil Municipal dans les temps, le Conseil Municipal ne rendra pas d’avis ce qui vaut, comme précisé par le Maire, avis positif du Conseil Municipal.

Sur le fond :

  • Ce projet va fortement impacter la circulation de la D106 vers Bordeaux et vers Saint-Jean-d’Illac avec des centaines de camions supplémentaires sur ce tronçon déjà saturé.
  • Ce projet a un impact environnemental très important:
    • en terme d’émission de poussières et rejets gazeux sans que ne soit prévu de dispositif de captation de ces émissions.
    • en terme de rejeter de Gaz à Effet de Serre (GES).

Notre lecture :

L’équipe nouvellement installée revendique dans la première page de son programme sa volonté de « Répondre aux défis environnementaux ».
Or il s’agit là d’un acte en grande contradiction avec les ambitions affichée : ne pas s’opposer à un projet dont l’impact sur la quotidien et sur l’environnement est assez massif si l’on en croit l’étude d’impact traduit au mieux une forme de légèreté coupable, au pire un choix délibéré entre développement d’une certaine économie au détriment des générations futures.
Il n’en demeure pas moins que cette décision s’inscrit dans une filiation avec les décisions prises par le maire précédent Hervé Seyve.

En effet le même type de délibération avait été présentée par le Maire d’alors (délibération 2016-40 – Projet d’exploitation d’une centrale d’enrobage à chaud de matériaux routiers par la société Siorat – lire en ligne) et à l’époque non seulement une partie de la majorité d’alors s’était abstenu (Ebrard et Guillemet) mais également l’ensemble de l’opposition d’alors pourtant « mené » par le Maire actuel.

Sur la méthode :

C’est au détour d’une simple information du Maire, non-inscrite à l’ordre du jour, en tout fin d’un conseil municipal de près de 3h, que nous apprenons l’existence de ce projet.
Une délibération aurait parfaitement pu être présentée « sur table » au vote des élu.e.s.

Il n’y a aucune information disponible sur le site de la ville sur ce projet. Ni en première page du site, ni dans la rubrique dédiée aux consultations publiques. Ce qui contrevient évidemment aux obligations de publicité de pareilles démarches.
Pire l’ensemble des consultations en cours ou passées sont indisponibles:

 

En savoir plus:

Voire l’intervention du Maire lors du Conseil Municipal du 29 juillet : https://youtu.be/rrn7LjYx9Kc?t=9811
Lire le document de description technique du projet avec mesures d’impacts : télécharger le document.
Lire le document d’avis de consultation du public : télécharger le document.

Ce article vous a-t-il appris des choses ?

Cliquez sur une étoile pour voter!

Nombre de vote : 0 - Vote moyen : 0

Pas encore de vote! Soyez le premier à évaluer cet article.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information ?

L'info en commun